Comment Lutter contre l'Alimentation Émotionnelle

No Comments No Comments

alimentation émotionnelle

L’alimentation émotionnelle, fringale de stress, grignotage de fatigue, autant de termes que l’on a toutes pu associer un jour à notre vécu et qui sont liés à un problème de notre quotidien.Que la source en soit familiale, personnelle ou professionnelle, ce problème agit directement sur notre envie irrésistible, même sans faim, de se jeter sur la nourriture. Jour après jour, l’énergie diminue, les kilos s’installent.Le problème de ce que vous mangez est en fait ici secondaire.

 

En Finir avec l’Alimentation Émotionnelle

 

Certes l’alimentation émotionnelle est principalement sucrée, riche, grasse et salée, mais elle est la conséquence d’un mal-être et pourrait devenir à terme la cause de problèmes de santé.

Il est donc primordial de se pencher sur ce qui a provoqué en vous ce besoin de compenser et de se réfugier dans la nourriture dans laquelle vous avez transféré vos émotions.

Gardez en tête que ce n’est pas grave d’admettre que l’on a des problèmes au quotidien, et ce n’est pas grave d’admettre que l’alimentation émotionnelle a un temps fait partie de vos solutions.

Le plus problématique serait de ne rien faire pour que cela change.

Mais comme vous avez décidé de lutter contre, pas de panique, voici comment en quelques étapes simples, pour en venir à bout.

 

Identifier le Problème

 

Il va falloir identifier, comprendre et accepter cet événement récurent dans votre vie qui vous pousse à entrer dans ce cycle d’alimentation émotionnelle.

Il s’agit en effet d’un cycle qui se répète : manger parce que l’on se sent mal, se sentir mal d’avoir mangé, manger encore parce que l’on se sent mal d’avoir mangé.

Dites stop et analysez rationnellement votre vie. Vous avez probablement déjà une idée de ce qui vous titille.

S’agit-il de :

  • Stress professionnel et surmenage
  • Difficultés à gérer vos obligations
  • Déception amoureuse
  • Colère ou tristesse
  • Appréhension et angoisse

Vient ensuite l’acceptation. Il n’est pas toujours aisé de reconnaître et d’admettre, mais il n’y a aucune honte à se sentir dépassé par les événements.

Votre corps vous a donné une alerte avec le réflexe de grignotage, écoutez-le. Il sait que quelque chose ne va pas.

 

Transférer la Conséquence

 

Peut-être ne pourrez-vous pas, du jour au lendemain, éliminer la cause qui vous a poussé à tomber dans l’alimentation émotionnelle.

Néanmoins, la prise de conscience est une étape importante vers la solution.

Maintenant, il va falloir trouver un autre exutoire, transférer la conséquence qui fut jusqu’alors la nourriture, vers une activité sportive, ou pas.

Il s’agit surtout de trouver une activité qui va vous permettre d’expulser sainement ce que vous renfermez ou qui vous permettra, dans tous les cas, de lâcher prise et de le faire sans conséquences néfastes pour votre organisme.

Vous pouvez aller courir, faire du Yoga, peindre, chanter à tue-tête en dansant sur un tube disco, peu importe, dès l’instant où, en plus de vous aider à expulser, cela vous procure de la joie.

Réapprenez à manger sainement. Vous avez un peu malmené votre corps, mais vous vous en êtes rendu compte et ainsi allez éviter toutes conséquences liées à cette nourriture peu diététique.

Videz vos placards afin d’éliminer toute tentation et remplacez tous ces aliments par des aliments sains qui vont vous permettre de passer à l’étape suivante : acquérir de nouvelles habitudes minceur au quotidien. Vous pouvez tenir un journal alimentaire et prendre quelques minutes de réflexion quand vous sentez la fringale. Est-ce lié à un événement de la journée ? Avez-vous vraiment faim ?

Désormais, vous avez les clés en main pour assainir votre mode de vie et agir sur la gestion du stress, n’hésitez pas à partager vos astuces avec votre entourage qui pourrait aussi en avoir besoin.

 

Guide gratuit femme active