Stress, Grignotage et Perte de Poids : Que Faut Il Savoir ?

No Comments No Comments
santé, stress, perte de poids
Stress et perte de poids ne font pas bon ménage. Stress et santé non plus. L’anxiété, l’angoisse, le surmenage sont autant de pierres dans le jardin du bien-être et bien-vivre. Le stress fait grossir car il agit directement sur le métabolisme et le psychisme.

Stress et Perte de Poids : Question d’Hormones

 

Il existe bel et bien une hormone du stress, insidieuse et qui agit discrètement (au contraire de l’adrénaline, par exemple, dont la présence est immédiatement sentie). Le cortisol, hormone sécrétée dans les moments de stress ralentit le métabolisme, et donc la consommation des graisses pour produire de l’énergie. En outre, le cortisol transforme les graisses en sucre pour remplir sa mission de protection. En effet, une situation stressante est synonyme de danger que le corps et le cerveau doivent gérer.

Stress et perte de poids sont à l’opposé du spectre santé. Vous en avez sans doute fait l’expérience, on a plutôt envie de sucre et de graisse quand on est dans une situation difficile.
On a tendance à penser qu’une douceur ou une nourriture riche va nous donner un coup de fouet, alors que les effets sont au contraire une diminution de l’énergie. Ainsi, le stress nous pousse à manger plus mais moins bien, à grignoter quand on n’a pas faim. On digère mal, on élimine plus difficilement. On prend du poids.

Si l’on est soumis à un stress prolongé, compenser par un excès d’aliments sucrés et gras (sous la férule de cette hormone espionne), et pauvres en nutriments, peut modifier le taux de glucose dans le sang. Il en résulte fatigue, risques de diabète et de maladies cardiaques. Une production prolongée de cortisol signifie système immunitaire compromis, élévation de la pression sanguine, diminution de la sérotonine (neurotransmetteur qui régule agressivité et rapport à la souffrance) et sensibilité à la douleur décrue (ce qui peut nous empêcher de reconnaître des signaux d’alarme à temps).

Stress

 

Stress et Perte de Poids : l’Aspect Émotionnel

 

Le stress est un état qui nous pousse à agir différemment de notre inclination naturelle. Un cercle vicieux se forme. Surmenés ou épuisés par cet état, nous ne prenons plus le temps de faire de l’exercice. Nous n’avons pas l’énergie nécessaire pour préparer des repas sains et équilibrés et optons facilement pour du vite fait, tout fait, vide de substance et sans contenu nourrissant, ni même savoureux.

Outre les hormones donc, le changement dans les habitudes alimentaires et le style de vie encourage notre corps à stocker les graisses et empiler les kilos, le plus souvent au niveau des hanches et de l’abdomen. Notre silhouette commence à ne plus nous plaire, on se sent mal physiquement et psychologiquement.

Grignotage et perte de poids sont peut-être antonymes, mais il existe des solutions. Il est important de se ménager des pauses, des moments relaxant. Il faut savoir déconnecter, reprogrammer le processus de la pensée. Manger mieux, bouger plus, ne pas hésiter - quand la problématique est trop lourde à gérer soi-même - à solliciter de l’aide et explorer des méthodes naturelles qui agissent sur l’ensemble de notre personne. Le stress est un rongeur du moral, de la santé et de la silhouette. Il est temps de s’en débarrasser.

 

Minceur et Harmonie a mis au point un programme efficace pour en cesser avec le grignotage. 

BILAN GRATUIT